Hanoukah : la purification du Temple

Par Chochana

Les grecs ont fait un bazar dans le Temple ! Les enfants vont devoir purifier le Temple des objets qui ne peuvent s’y trouver. Pour cela, un des Maccabim a enfermé chaque objet qui traînait dans le Temple dans une boîte, en attendant que les enfants viennent l’aider.


Chaque enfant à tour de rôle choisit une boîte et l’ouvre. Il va devoir qualifier l’objet de pur ou d’impur. S’il est pur, il peut rester dans le Temple. S’il est impur, on le met de côté.

Idées pour le contenu des boîtes :

une petite kippa
un petit talith
un cochon
un agneau
une chaussette sale
de la plasticine brune en forme de crotte
un mini chandelier
un petit livre de téhilim

Ce n’est pas parce que la boîte est belle que son contenu l’est également, et inversement. On en profite pour faire comprendre aux enfants que les apparences peuvent être trompeuses.

Hanoukah : à la recherche du trésor

Par Chochana

En pensant à la précieuse fiole d’huile dans l’histoire, nous avons proposé une chasse au trésor aux enfants.

Il fait noir. Comme les Maccabim, les enfants devront unir leurs forces pour trouver le coffre au trésor. Chacun reçoit une lampe de poche mécanique et la fait tourner pour qu’elle s’allume.

La recherche peut commencer ! Les enfant courent d’une pièce à l’autre, pour enfin trouver le coffre dans la cave.

Quel beau coffre avec cette hanoukia brillante dessus ! Mais on ne sait pas l’ouvrir. Pour pouvoir l’ouvrir, il faut que la hanoukia soit allumée !

Lampe de poche à la main, les enfants se rendent dans le jardin pour trouver les flammes de la hanoukia : ce sont de petites flammes jaunes en plastique réfléchissant.

Quelle coïncidence ! Il y a 9 flammes à placer et nous avons 9 enfants en âge de participer au jeu. En très peu de temps, toutes les flammes sont trouvées et placées sur le chandelier du coffre, qui s’ouvre lentement… et révèle les cadeaux pour les enfants !

Les Nazaréens ne sont pas des Messianiques !

Cours non prévu à l’origine dans notre série « Qui sont les Nazaréens? », « Les Nazaréens ne sont pas des Messianiques ! » permet de clarifier les différences entre mouvement nazaréen et messianique pour qu’il n’y ait plus d’amalgames. Par Ezra Ben Yossef.

En effet, après avoir lancé notre idée de localiser sur une carte les Nazaréens, ou aspirants à le devenir, pour faciliter les rencontres, nous avons été contactés par de nombreuses personnes désirant y participer. Parmi elles, certaines se présentaient ouvertement comme « Messianiques ». Nous avons compris qu’il y avait une confusion entre Nazaréisme et Messianisme, confusion qui est malheureusement très répandue. Bien que semblant proches l’un de l’autre en surface, car ayant en commun la vision hébraïque de la foi en Yéshoua, ces deux mouvements ont des buts et des doctrines différentes et inconciliables sur de nombreux points.

Vous découvrirez une liste non-exhaustive de ces différences sur les sujets suivants : L’origine, le Christianisme, la Torah, les croyants d’origine païenne, les dix tribus, les traditions, l’Etat d’Israël, les apocryphes, le culte, etc.

Vidéo – Audio – Texte

Si Yéshoua a pris nos fautes pourquoi souffrons-nous ?

Un cours passionnant sur la souffrance présenté par Ezra.

Yéshoua est-il notre agneau de Pessah ou notre bouc de Kippour ?
Pourquoi souffrons-nous encore alors que Yéshoua a porté nos fautes ?
Pourquoi les apôtres les plus justes souffraient-ils ?
Doit-on souffrir nous aussi ?
Que disent les Écritures sur notre souffrance ?

Ezra répond à toutes ces questions.

Vidéo – AudioTexte 

Le Nouveau Testament annonce-t-il le dimanche? Partie 3

Pour corriger nos fausses idées reçues au sujet de l’enseignement biblique parfois héritées du christianisme, voici le sixième cours de notre série « Les mensonges chrétiens devenus vérités » intitulé « Le Nouveau Testament annonce-t-il le dimanche? ».

Les apôtres ont-ils abandonné le shabbat au profit du dimanche?
Actes 20:7 ne prouve-t-il pas que les premiers disciples se réunissaient le dimanche?
Les apôtres ont-ils spontanément abandonné les synagogues pour édifier des « églises »?
Les premiers disciples étaient-ils devenus chrétiens (dans le sens moderne du terme)?

Francesco Micciche répond à toutes ces questions.

VidéoAudio