L’armure complète d’Elohim (6e partie)

Le bouclier de la foi
(Sagesse 5:19 ; 4Macc. 7:4)

Le bouclier de la foi est le premier des deux éléments mobiles de l’armure. En tant que tel, il peut être utilisé pour se défendre contre une attaque. Dans Sagesse 5:19, il est appelé le « bouclier de la sainteté« . La « sainteté » est une mise à part et notre mise à part vient de notre foi. Le psalmiste écrit :

Éloigne de moi le faux chemin,
et accorde-moi gracieusement ta Torah.
J’ai choisi la voie de la foi ;
J’ai placé ton ordonnance devant moi.
(Ps. 119:29-30)

La Torah est donc le chemin de la foi. La Torah est un bouclier qui peut nous protéger contre n’importe laquelle des quatre stratégies d’HaSatan. Dans 2ème et 4ème Maccabées, nous lisons l’histoire du martyr Eléazar (2Macc. 6:1-29 ; 4Macc. 7). Eléazar était un Juif éminent sous le règne hellène. Un jour, tous les Juifs furent amenés à montrer leur loyauté en mangeant de la viande offerte aux idoles lors d’une fête publique.
Eléazar n’était pas disposé à le faire, mais en raison de sa notoriété, les autorités lui proposèrent de faire entrer en douce de la viande casher dans le festin pour qu’il puisse la manger, donnant ainsi l’impression de manger de la viande offerte aux idoles. Eléazar refusa, sachant que cela donnerait l’impression d’approuver l’idolâtrie, malgré le fait que la viande serait casher. En conséquence, Eléazar fut torturé et exécuté. (Ce fut la base de l’argument de Paul dans 1Cor. 10:28). 4Maccabées nous dit qu’Eléazar a pu tenir bon et ne pas céder à la torture ou à la menace de mort parce qu’il avait l’armure et le bouclier :

Aucune ville assiégée n’a jamais résisté à
des vassaux puissants venant contre ses murs
et ses différentes parties comme lui. Il était
revêtu de toutes les armures. Car pendant que son
âme souffrait, consumée par la torture,
et par la tribulation, et par le feu, il a
a vaincu la tribulation parce que son
esprit combattait avec le bouclier de la vérité.
(4Macc. 7:4 – De l’araméen)

A suivre

Nous remercions James Trimm pour son œuvre de restauration nazaréenne, et vous invitons à visiter son site anglophone www.nazarenespace.com et à le soutenir dans son œuvre.

L’armure complète d’Elohim (5e partie)

Les chaussures de la bonne nouvelle de Shalom
(Es. 52:7)

Esaïe ne mentionne jamais de « chaussures », mais il parle des pieds du Messie :

Qu’ils sont beaux sur les montagnes les pieds
de celui qui apporte de bonnes nouvelles, qui publie la paix ;
qui apporte de bonnes nouvelles, qui publie le salut ;
qui dit à Sion : Ton Elohim règne !
(Es. 52:7)

Pour un ancien guerrier hébreu, les chaussures étaient importantes. Bien qu’elles ne faisaient pas partie de l’armure, les chaussures protégeaient les pieds du guerrier de l’oppression des rochers tranchants et dentelés. De tels rochers pouvaient facilement distraire un guerrier de la bataille qu’il menait contre l’ennemi.

Les chaussures nous protègent de la stratégie d’oppression d’HaSatan. La stratégie d’oppression est illustrée dans le Tanakh, dans le livre de Job, où HaSatan est autorisé à opprimer Job. Dans Actes 10:38, nous lisons que Yéshoua « guérissait ceux qui étaient opprimés par le mal ». Le livre apocryphe des 4 Maccabées traite des martyrs qui furent opprimés sous Antiochus Epiphanes. Le 4e Maccabées est un manuel sur l’utilisation de l’armure, en particulier pour faire face à l’oppression. 4 Maccabées commence ainsi :

La parole de philosophie dont je vais discuter avec vous :
Si le vrai esprit de shalom (paix) est souverain à la crainte
d’Elohim. Je suis un conseiller droit pour vous, afin que vous
prêtiez attention à la philosophie.
(4Macc. 1:1 – de l’araméen)

Le 4e Maccabées parle ensuite du martyre d’Eléazar en disant :

Aucune ville assiégée n’a jamais résisté à
des vassaux puissants venant contre ses murs
et ses différentes parties comme celle-ci. Il était
revêtu de toutes les armures. Car pendant que son
âme souffrait, consumée par la torture,
et par la tribulation, et par le feu, il a
a vaincu la tribulation parce que son
esprit combattait avec le bouclier de la vérité.
(4Mac. 7:4 – De l’araméen)

Enfin, le quatrième livre des Maccabées traite du martyre d’Hanna et de ses sept fils en disant :

Revêtez-vous donc de l’armure complète de l’autorité sur les passions,
qui appartient à l’esprit qui craint Eloah.
(4Macc. 13:16 – De l’araméen)

La bonne nouvelle (« L’Evangile ») est la « parole de vérité » (Col. 1:5) qui doit être obéie (2Thes. 1:8). L’Evangile est le message que Yéshoua a enseigné (Mt. 4:23) – en fait c’est un message qu’il a enseigné dans le Temple ( Lc. 20:1). Selon Mt. 4:12-17 ce message était la « lumière » d’Es. 8:23-9:1(9:1-2) et si nous regardons Es. 8:20, nous voyons que cette « lumière » est la Torah. Aussi, selon Matthieu 12:17-21, ce message est la Torah comme cité en Es. 42:1-4. (Notez que le texte grec de Mt. 12:21 termine la citation d’Is. 42:4 avant la phrase sur la Torah, mais le texte hébreu de Matthieu DuTillet contient toute la citation). Si nous parcourons le Tanakh, il apparaît que la Torah est sa « Parole » (Es. 2:3 ; Deut. 17:19 ; 27:1-3 ; 27:26 ; 31:12 ; 32:45-46 ; 2Rois 23:24 ; Néh. 8:9) et la Torah est la vérité (Ps. 119:142, 151). Il est donc évident que la « parole de vérité » à laquelle il faut obéir est la Torah.

C’est avec la bonne nouvelle (Torah) de Shalom (paix) que nous sommes capables de surmonter l’oppression de HaSatan. Grâce à la Torah, nous pouvons avoir le véritable esprit de shalom et vaincre l’oppression.

A suivre

Nous remercions James Trimm pour son œuvre de restauration nazaréenne, et vous invitons à visiter son site anglophone www.nazarenespace.com et à le soutenir dans son œuvre.

L’armure complète d’Elohim (4e partie)

Traduit de James Scott Trimm

La cuirasse de justice
(Es. 59:17 ; Sagesse de Salomon 5:18)

La « cuirasse de justice » est mentionnée en Es. 59:17 et en Sagesse de Salomon 5:19. Le mot hébreu pour « cuirasse » est SHIRYON (numéro Strong 8302). Ce mot désigne plus précisément une « cotte de mailles ». La cotte de mailles des anciens Hébreux était faite de minuscules chaînes de laiton reliées entre elles. Comme les chaînes en laiton peuvent facilement se corroder et se fragiliser, il était important qu’un ancien guerrier hébreu garde sa cotte de mailles propre, polie et brillante, sinon elle développerait des points faibles et serait sensible aux attaques ennemies. C’est exactement comme notre justice, nous devons garder notre justice polie et brillante, sinon elle devient faible et sujette aux attaques de l’ennemi.

La Torah dit :

Et ce sera une droiture pour nous
si nous prenons soin d’observer tout
ce commandement devant YHWH notre Elohim,
comme il nous l’a ordonné.
(Deut. 6:25)

…s’il marche dans mes lois et mes ordonnances
de manière à agir fidèlement – il est juste…
(Ezek. 18:9)

…ce sont ceux qui obéissent à la Torah qui seront
déclarés justes.
(Rom. 2:13- WOW ! Vous voulez dire que Paul a dit CELA ?!?!)

Porter la cuirasse de justice signifie être attentif à observer tous les commandements devant YHWH notre Elohim. Nous devons garder notre cotte de mailles de la justice de la Torah propre, polie et brillante afin de ne pas donner à l’ennemi un point faible pour attaquer.

Notre cotte de mailles de la justice de la Torah nous défend contre l’attaque de la tentation par HaSatan. La « tentation » est la stratégie d’HaSatan illustrée dans le Tanakh dans 1Chron. 21:1 où David est tenté de faire un recensement d’Israël. Paul nous dit :

C’est pourquoi moi aussi, n’y tenant plus, j’ai envoyé afin de connaître ce qui en était de votre foi, de peur que le tentateur ne vous eût tentés, et que notre travail ne fût rendu vain.
(1Thés. 3:5)

Si nous prenons soin d’observer la Torah, nous serons protégés de la tentation d’HaSatan.

La ceinture de vérité
(Es. 11:5)

La ceinture de vérité est tirée d’Ésaïe 11:5. Les Hébreux de l’Antiquité portaient des vêtements amples, semblables à des tuniques, dont le bas ressemblait à une jupe. Les ceintures étaient utilisées pour maintenir ensemble ces vêtements amples. Les guerriers hébreux relevaient la jupe de leur vêtement et la glissaient sous la ceinture afin de libérer leurs jambes pour le combat, les empêchant ainsi de se prendre les pieds dans leur vêtement ample. De la même manière, la vérité nous empêche de nous laisser prendre au piège de l’erreur.

notre justice est une justice éternelle,
et ta Torah est la vérité.
(Psaume 119:142)

Tu es proche, ô YHWH,
et tous tes commandements sont la vérité.
(Psaume 119:151)

Cette définition explique de nombreuses phrases du Nouveau Testament :

« …vous n’obéissiez point à la vérité  » (Gal. 3:1)

« Mais celui qui pratique la vérité… » (Jn. 3:20)

Et je me réjouis d’avoir trouvé vos enfants marchant dans la vérité,
selon le commandement que nous avons reçu du Père.
(2Jn. 1:4)

La définition de la vérité dans le Tanakh donne un tout nouveau sens aux paroles de Yeshoua :

C’est pour cela que je suis né, et c’est pour cela que je suis venu dans le monde.
je suis venu dans le monde, pour rendre témoignage à la vérité.
Tous ceux qui sont de la vérité entendent ma voix.
(Jean 18:37-38)

Yeshoua est venu pour rendre témoignage de la Torah, ceux qui entendent la Torah entendent sa voix. Cela nous amène à une autre parole importante de Yeshoua :

Alors Yeshoua dit à ces Juifs qui croyaient en lui,
si vous persévérez dans ma parole, alors vous êtes vraiment mes disciples.
Et vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous rendra libres.
(Jean 8:31-32)

Paul, cependant, parle de ceux « qui ont changé la vérité d’Elohim en mensonge » (Rom. 1:25) Or, si le Messie est venu pour témoigner de la vérité, de quoi HaSatan peut-il témoigner ?

Les Écritures nous le disent :

Il [le diable] était un meurtrier dès le commencement,
et la vérité n’a pas demeuré en lui. Quand il dit un mensonge,
il parle de lui-même, car il est menteur et le père du mensonge.
(Jean 8:44)

…HaSatan, qui séduit le monde entier…
(Apocalypse 12:9)

Lorsque HaSatan profère un mensonge, il ne fait que parler sa langue maternelle.

La Torah est la vérité et nous empêche de nous faire piéger par l’absence de Torah (l’absence de loi). La Torah est un guide qui nous préserve de l’erreur. La ceinture de vérité de la Torah nous protège de la stratégie de tromperie d’HaSatan. Cette stratégie de tromperie est illustrée dans le Tanakh dans Gen. 3:1-6 dans lequel le serpent a trompé Hava (Ève) Apoc. 12:9 nous dit que HaSatan trompe le monde entier. Yeshoua a dit que HaSatan est le père du mensonge (Jn. 8:44). La ceinture de vérité de la Torah est notre protection contre la tromperie d’HaSatan.

A suivre

Nous remercions James Trimm pour son œuvre de restauration nazaréenne, et vous invitons à visiter son site anglophone www.nazarenespace.com et à le soutenir dans son œuvre.

L’armure complète d’Elohim (3e partie)

Traduit de James Scott Trimm

Les quatre stratégies du Satan

Dans l’araméen d’Éphésiens 6:11, il y a un jeu de mots entre les mots TZEN’TA (« stratégies ») et ZAYNA (« armure »). Il y a dans l’armure d’Elohim un contraste construit entre les quatre stratégies d’HaSatan illustrées dans le Tanakh, et les quatre éléments fixes de l’armure d’Elohim.


Le casque du salut
(Es. 59:17 ; Sagesse 5:18)

Esaïe mentionne le « casque du salut » (Es. 59:17) tandis que la Sagesse mentionne le « casque du jugement qui n’est pas faux » (Sagesse 5:18). C’est la même chose parce qu’en hébreu « salut » et « délivrance » sont le même mot (« Yeshoua ») et la délivrance de YHWH au dernier jour est basée sur son jugement qui n’est pas faux.

La tête et les oreilles du guerrier hébreu de l’Antiquité étaient protégées par son casque. Le casque du salut nous protège de la stratégie d' »accusation » d’HaSatan. C’est la stratégie que nous voyons illustrée dans le Tanakh en Zacharie 3:1-5 où HaSatan accuse Yahoushoua le Grand Prêtre.

Dans Apocalypse 12:10 nous lisons :

« …l’accusateur de nos frères… qui les a accusés
jour et nuit devant notre Eloah. »
(Apocalypse 12:10)

La stratégie de l’accusation comprend à la fois la « calomnie » et le « lashon hara ». « Lashon HaRa » (la mauvaise langue) est le péché qui consiste à blesser une autre personne par des paroles, même si elles sont vraies. Certains ne feraient jamais de mal à une personne avec un bâton, mais n’hésitent pas à lui faire du mal avec des mots.

La Torah nous dit :

Tu ne répandras point de calomnies parmi ton peuple. Tu ne t’élèveras point contre le sang de ton prochain. Je suis YHWH.
(Lev. 19:16)

Lorsque HaSatan se présente devant le trône d’Elohim avec des accusations, il ne peut y avoir que peu de doutes quant à la véracité de ces accusations (pourquoi tenterait-il de mentir à l’Omniscient). La Torah exige deux témoins pour qu’une affaire soit jugée. Ainsi, HaSatan est toujours à l’affût d’un témoin collaborateur. Lorsque nous nous engageons dans le Lashon HaRa, nous devenons le témoin collaborateur d’HaSatan.

L’un des termes utilisés pour désigner HaSatan dans le « Nouveau Testament » araméen est « Akel Kartza ».

‘Akel Kartza est un terme composé.

‘AKEL signifie « dévorer » ou « consommer ».

KARTZA signifie « croquer du pain ; chicaner ; mettre en pièces ; accusation ; dénigrement, paroles mordantes, morsure, destruction actuelle. »

Le ‘Akel Kartza utilise des paroles mordantes et l’accusation pour dévorer et pour détruire. Il est un calomniateur et un médisant.

Le ‘Akel Kartza et ses sbires utilisent le mensonge, la calomnie, le Lashon HaRa et l’accusation pour attaquer les croyants, dénigrer et porter atteinte au Corps du Messie.

Le ‘Akel Kartza est toujours au milieu de nous, cherchant à détruire et cherchant toujours une oreille attentive pour ses paroles mordantes et calomnieuses.

Kefa nous dit qu’au premier siècle, des personnes « non instruites et instables » « déformaient » les paroles de Paul pour faire croire qu’il enseignait des choses qu’il n’enseignait pas (2Kefa 3:15-16). Paul nous dit aussi qu’il a été « calomnié » comme ayant dit et enseigné des choses qu’il n’avait pas dites ou enseignées (Rom. 3:8). Lorsque Paul est arrivé à Jérusalem en Actes 21, il a immédiatement été approché au sujet de ces rapports calomnieux sur son enseignement (Actes 21:20-21).

C’était la tactique d’HaSatan au premier siècle et c’est encore sa tactique aujourd’hui.

Aujourd’hui, ‘Akel Kartza a des serviteurs instables qui déforment les mots et donnent des rapports calomnieux pour attaquer de nombreux enseignants dans le mouvement messianique/nazaréen. Les rapports calomnieux provenant de personnes incultes et instables semblent atteindre un niveau sans précédent.

Nous ne devrions pas être surpris par cela. L’Écriture nous avertit que dans les derniers jours, HaSatan mènera une guerre spéciale contre le « reste », un groupe qui « garde les commandements d’Eloah et a le témoignage de Yeshoua » (Apoc. 12:17).

Ceux qui défendent Yeshoua comme Messie et l’observance de la Torah sont donc des cibles spéciales de l’Akel Kartza et des « rapports calomnieux » de personnes « instables ».

En tant que croyants, nous devons veiller à ne pas entretenir le ‘Akel Kartza en entretenant le Lashon HaRa (discours mauvais).

Heureux ceux qui sont persécutés
pour le bien de la justice,
car le royaume des cieux est à eux.
Heureux êtes-vous quand les hommes vous injurieront,
qu’on vous persécute et qu’on dise tout le mal possible contre vous.
à tort, à cause de moi. Réjouissez-vous et soyez dans l’allégresse,
car votre récompense sera grande dans les cieux,
car ils ont persécuté les prophètes .
-Mat. 5:10-12 HRV

A suivre

Nous remercions James Trimm pour son œuvre de restauration nazaréenne, et vous invitons à visiter son site anglophone www.nazarenespace.com et à le soutenir dans son œuvre.

L’armure complète d’Elohim (2e partie)

Traduit de James Scott Trimm

Paul détaille l’armure dans Éphésiens chapitre 6 :

10 Désormais, mes frères, soyez forts dans notre Adon et
dans la puissance de son pouvoir,
11 et revêtez-vous de toutes les armes d’Eloah, afin que vous puissiez
résister aux stratégies de ‘Akel Kartza,
12 car vous ne luttez pas contre la chair et le sang, mais contre des
principautés et des autorités et les possesseurs
de ce monde de ténèbres et contre les esprits mauvais qui sont sous le ciel.
13 C’est pourquoi, revêtez-vous de toutes les armes d’Eloah, afin de pouvoir
faire face au malin, et qu’étant préparés en toutes choses, vous pourrez tenir bon.
14 Tenez-vous donc debout, ceignez vos reins de vérité et revêtez la cuirasse de la justice.
15 et attachez à vos pieds la préparation de la bonne nouvelle de shalom.
16 Et avec cela, prenez pour vous le bouclier de la foi, par lequel
vous aurez le pouvoir d’éteindre tous les traits enflammés des méchants.
17 Revêtez-vous du casque du salut, et saisissez l’épée de l’esprit, qui est la parole d’Eloah.
18 Et avec toutes les prières, et avec toutes les requêtes, priez en tout temps
en esprit, et dans la prière, soyez vigilants en toute saison tout en
en priant continuellement et en faisant des supplications en faveur de toutes les
les personnes mises à part
(Eph. 6:10-18 HRV)

Paul s’inspire clairement de la Sagesse de Salomon :

15 : Mais les justes vivent pour toujours ;
leur récompense est auprès de YHWH,
et leur protection est auprès du Très-Haut.
16 : C’est pourquoi ils recevront un royaume glorieux,
et une belle couronne de la main de YHWH :
Car il les couvrira de sa main droite,
et de son bras il les protégera.
17 : Il prendra sur lui, dans son zèle, toutes les armures,
et il armera avec lui toute sa création.

Pour la désolation de ceux qui sont détestables.
18 : Il se revêtira de la justice comme d’une cuirasse,
et le jugement qui n’est pas faux au lieu d’un casque
.
19 : Il prendra la sainteté pour bouclier invincible.
20 : Sa colère sévère, il l’aiguisera comme une épée,
et le monde combattra avec lui contre les insensés.
(Sagesse de Salomon 5:15-20 HRV)

Ici, Salomon ne parle pas seulement de « toutes les armures [d’Elohim] » mais implique que YHWH nous armera de son armure. C’est cette suggestion qui est à l’origine du concept de Paul selon lequel les croyants portent « toutes les armures d’Elohim ».

En tant que croyants, nous portons l’armure d’Elohim parce que nous avons une alliance avec YHWH et l’une des anciennes coutumes hébraïques associées à la conclusion d’une alliance avec quelqu’un impliquait l’échange de vêtements et d’épées avec lui (comme dans 1Sam. 18:4). Il nous est donc donné de porter nous-mêmes l’armure d’Elohim.

Le concept du croyant portant cette armure se trouve également dans 4Maccabées 13:16 :

Revêtez-vous donc de l’armure complète de l’autorité sur les passions,
qui appartient à l’esprit qui craint Eloah.
(4Macc. 13:16 de l’araméen)

La Torah définit la « crainte de YHWH » comme étant l’observation de la Torah :

« …afin qu’il apprenne à craindre YHWH son Elohim,
à garder toutes les paroles de cette Torah et ces lois,
pour les mettre en pratique. »
(Deut. 17:19 HRV)

« …afin qu’ils apprennent, et craignent YHWH ton Elohim,
et qu’ils observent et mettent en pratique toutes les paroles de cette Torah. » (Deut. 31:12 HRV)
(Deut. 31:12 HRV)

Vous avez peut-être entendu l’histoire de Hanoukka concernant le martyr de Hanna et de ses sept fils, qui ont refusé d’abandonner YHWH et d’embrasser l’hellénisme. 4Maccabées nous dit qu’elle a surmonté le fait de voir ses sept fils torturés et tués avant d’être torturée et tuée elle-même (2Macc. 7 ; 4Macc 8-13), parce qu’elle portait l’armure.

A suivre

Nous remercions James Trimm pour son œuvre de restauration nazaréenne, et vous invitons à visiter son site anglophone www.nazarenespace.com et à le soutenir dans son œuvre.