L’Alliance de Moab (Parashah Nitsavim 2015)

Afficher l'image d'origine

A cheval sur la parashah précédente Ki Tetsé et celle-ci, la Torah nous apprend quelque chose de primordial : il y a deux alliances faites entre Dieu et Israël.

La première alliance est celle faite sur le mont Horeb au Sinaï. La deuxième alliance est celle faite sur le mont Nebo à Moab.

« Ce sont là les termes de l’alliance qu’Adonaï ordonna à Moïse d’établir avec les enfants d’Israël dans le pays de Moab, indépendamment du pacte qu’il avait conclu avec eux au Horeb. » (Deut.29:1)

Lire

Le Qorahtianisme (Parashah Qorah 2011)

Le premier sujet que nous rencontrons dans cette Parashah est la rébellion de Qorah (Coré), qui a donné le nom à cette Parashah. Bien souvent, cette rébellion n’est considérée que comme une rébellion contre les dirigeants. Bien que ce soit vrai, il y a bien plus !

Qorah créa une nouvelle religion dont beaucoup de membres étaient des hommes importants. La nouvelle religion de Qorah rejetait l’autorité de Moshè (Moïse) et donc sa Torah. Cette nouvelle religion peut être appelée, par manque de meilleur terme, le « Qorahtianisme ». Le Qorahtianisme rejetait la Torah de Moshè et avait même changé le Sacerdoce.

Lire

Le voyage intérieur (Parashah Lèkh Lékha 2010)

Avram (Abram) est originaire de la cité d’Our, dans la région de Bavel (Babel). Adonaï (le Seigneur) s’adresse à lui et lui dit « lèkh lékha », que l’on traduit par « va-t-en ».

Mais cette expression se traduit plus littéralement par « va pour toi-même » ou « va vers toi-même ». Ce qu’Adonaï lui dit, c’est qu’il n’est pas lui-même à Bavel, dans cette région de péchés et de souillures. Il n’est pas celui qu’il est destiné à être, à devenir.

Pour cela, il doit partir là où Adonaï pourra le travailler, le transformer, parler à son coeur pour changer Avram en Avraham (Abraham), loin du tumulte et de la confusion de Bavel. Car c’est dans le calme, hors de la confusion que nous pouvons entendre Adonaï nous parler.

Lire

Servir Elohim comme Avraham (Parashah Vayéra 2010)

Résultat d’images pour akedah

Comme nous le voyons dans la Parashah précédente, Avram (Abram) a tout quitté sur ordre d’Adonaï (le Seigneur) pour partir vers l’inconnu. Ce « voyage intérieur » avait pour but de transformer le païen Avram en Avraham (Abraham), serviteur du vrai Dieu. Dans la Parashah de cette semaine, nous allons voir comment Adonaï désire qu’Avraham le serve. Ayant entrepris ce même voyage, nous avons besoin de savoir comment Adonaï veut que nous le servions après nous avoir transformé en ses serviteurs.

Lire

Etude sur le Shabbat partie 2/2

Chapitre 2 : Shabbat, esclavage de la loi ou bénédiction de Dieu ?

Afficher l'image d'origine

La Torah contient 3 sortes de commandements :

– Mishpatim : les préceptes et les ordonnances
– ’Houkim : les lois
– Edot : les commandements, témoignages, bonnes œuvres

Le mot Torah, que nous utilisons pour désigner les 5 livres de Moïse, signifie en hébreu « loi », mais aussi « instruction », « enseignement », « doctrine ». Il est donc erroné de penser que la loi, appelée « loi de Moïse », contient uniquement des lois. Elle représente à la fois les commandements, l’instruction, le témoignage et la doctrine que Dieu lui-même a dicté à Moïse.

Un des 10 commandements concerne le shabbat. Il est très important de bien saisir dans quelle optique, ou plutôt dans quel esprit Dieu nous a donné le shabbat.

Lire