L’Evangile dans le contexte du premier siècle (colloque novembre 2015)

Afficher l'image d'origineEn tant que disciples du Messie, notre désir et notre mission doit être de restaurer, préserver et diffuser le véritable enseignement de notre Maître, le vrai Evangile, et de rebâtir la première communauté des apôtres, qui restera à jamais un modèle indépassable. De plus en plus de croyants en Yéshoua prennent conscience des manquements et des erreurs existant dans l’interprétation chrétienne de la Bible, et aspirent à retrouver l’enseignement originel de leur Sauveur.
Plusieurs mouvements sont apparus un peu partout dans le monde ces dernières années pour tenter de satisfaire ce désir. Mais peu d’entre eux peuvent se revendiquer d’une méthodologie rigoureuse.

En effet, comme beaucoup d’entre eux, nous ne pouvons pas simplement prendre l’une ou l’autre branche du judaïsme moderne et y ajouter « un peu de Yéshoua » là où cela nous paraît possible, et proclamer cela à la face du monde comme étant « la restauration du vrai Evangile de Yéshoua ».
De même, nous ne pouvons pas prendre l’une ou l’autre dénomination chrétienne et y ajouter un peu de Torah ou quelques hébraïsmes ici et là selon nos goûts, et proclamer cela à la face du monde comme étant « la restauration de la première communauté des apôtres ».
Non, pour authentiquement restaurer cette première communauté et cet Evangile des origines, nous devons étudier avec beaucoup de sérieux et de rigueur le contexte d’origine de l’Evangile, c’est-à-dire le premier siècle galiléen et judéen aux niveaux religieux, social, culturel et linguistique. Sans cela, nous nous condamnons à créer de nouveaux sentiers qui ne mènent nulle part, au lieu de revenir aux anciens sentiers de Dieu.

Aujourd’hui, un vrai disciple se doit d’être aussi un historien, un linguiste et un archéologue. Ce travail est complexe, mais il est indispensable et tellement enrichissant!

Lors de ce colloque, nous allons comparer l’Evangile et les enseignements des différentes sectes juives de l’époque. Nous interrogerons également les sources anciennes évoquant les premiers disciples. Nous tenterons enfin d’en tirer des conclusions pour nous aujourd’hui.

Voir : Partie 1Partie 2Partie 3