Le voyage intérieur (Parashah Lèkh Lékha 2010)

Avram (Abram) est originaire de la cité d’Our, dans la région de Bavel (Babel). Adonaï (le Seigneur) s’adresse à lui et lui dit « lèkh lékha », que l’on traduit par « va-t-en ».

Mais cette expression se traduit plus littéralement par « va pour toi-même » ou « va vers toi-même ». Ce qu’Adonaï lui dit, c’est qu’il n’est pas lui-même à Bavel, dans cette région de péchés et de souillures. Il n’est pas celui qu’il est destiné à être, à devenir.

Pour cela, il doit partir là où Adonaï pourra le travailler, le transformer, parler à son coeur pour changer Avram en Avraham (Abraham), loin du tumulte et de la confusion de Bavel. Car c’est dans le calme, hors de la confusion que nous pouvons entendre Adonaï nous parler.

Lire