Expériences sur des embryons humains!

L’humanité vient de faire un pas de plus vers  les tribulations finales dans l’indifférence quasi générale.

Des scientifiques chinois de l’université de médecine de Canton déclarent avoir modifié le génome d’un embryon humain à son premier stade de développement (stade zygote).

Cet embryon humain avait été « créé » par eux pour les besoins de l’expérience avec le consentement (encore heureux!) de candidats à la fécondation in vitro, et avec l’accord du comité d’éthique central (pas très nazaréenne cette éthique…).

Ayant bien servi, cet humain modifié fut détruit (comprendre « assassiné ») deux jours plus tard.

Il va de soi que cette « expérience » est considérée comme une grande avancée pour la médecine car elle prouve la possibilité de soigner des mutations génétiques.

Pour l’instant, seul cinq pays dans le monde permettent la modification génétique d’embryon humain. Des pays à l’idéologie « socialiste athée » : la Suède et la Chine, et des pays à l’idéologie libérale-capitaliste : le Royaume-Uni,  les Etats-Unis et le Japon. Mais soyons certains que le progressisme athée et l’appât du gain allongeront cette liste bientôt.

Qu’Adonaï leur pardonne car ils ne savent toujours pas ce qu’ils font!

Article du Figaro

Article scientifique